7 février 2024

C’est quand même impressionnant, non, étourdissant, presque, à rendre fou, quasiment, de se dire que tous ces gens qu’on croise comme ça sans un regard sur les rebords des trottoirs ont, eux aussi, comme nous, l’entièreté d’une vie derrière et devant eux. Que s’entremêlent comme dans un vieux panier de balles de laine des milliards de vies géantes aux couleurs différentes—avec chacune des rêves, des regrets, des souvenirs d’enfance, des blessures, des familles, des espoirs, des amours. Ce sont comme des univers entiers qu’on croise comme ça sans un regard sur les rebords des trottoirs. Des univers vivants, géants, qui pourtant, s’effacent dans la foule, et s’éclipsent complètement dans les centaines de milliards de galaxies observables dans l’univers. C’est quand même impressionnant, non, étourdissant, presque, à rendre fou, quasiment, de se dire qu’éparpillé dans la totale et implacable insignifiance des étoiles de l’espace, se promènent des univers vivants qui, pour eux, possèdent la signifiance d’un monde entier. Des milliards d’entres eux. Juste ici.