3 janvier 2024

Le temps passe oui toujours plus vite qu’on pense, mais il en reste aussi plus qu’on pense. Clairement tu surestimes ce que tu peux faire en juste un an, mais tu sous-estimes aussi ce que tu peux faire en une ou deux décennies. Les choses prennent du temps, et c’est ok. C’est la floraison du doucement.