23 mars 2024

S’abandonner à la vie, ce n’est pas ne rien faire, parce que ne rien faire impliquerait que toi, ce n’est pas—aussi—la vie. Mais toi, c’est aussi la vie. Donc peut-être que de t’abandonner à la vie, c’est aussi de t’abandonner dans tes bras à toi, et, plutôt qu’un changement d’action, un changement de posture—de la peur à la confiance.