< Journal

3 août 2021

3 août 2021

Ferme les yeux, tout ça, l’infini que tu vois, c’est ça, toi. ? Quoiqu’il arrive tout ça ce sera toujours là, comme un endroit qui ne s’arrête jamais par tous les côtés mais qui englobe aussi comme une caresse. Quoiqu’il arrive tu peux retourner te rencontrer un peu, dans la petite nuit que tu portes dedans toi, et retrouver le calme immobile qui ne s’agitera jamais. Juste toi, dans toutes les directions, toi, encore toi, qui regarde toi qui regarde toi. ?