< Retour

27 juin 2020

27 juin 2020

Et ma mamie elle me disait que si ça pique un peu, c’est parce que ça guérit. C’est ça qui se passe en ce moment tendre amie je pense. Quelque part derrière tout ça, tu guéris. Quelque part derrière tout ce que tu penses, tu panses. Elle avait des drôles de trucs ma mamie pour quand j’étais pas bien. Encore aujourd’hui tu sais moi j’en sais rien je sais pas si ça marchait vraiment tous ces trucs qu’elle me disait de faire quand j’avais la toux ou quand j’avais la nausée ou quand j’avais mal, me mettre de la moutarde sur le torse, manger des petits morceaux de glace, mais ce que je sais c’est qu’elle avait donné un sens à mon mal. Quand elle me disait que c’était normal que ça chauffe, que c’était normal que ça pique, que c’était normal d’avoir mal, elle faisait quelque chose de grand. Elle changeait comme un peu par magie la méchante en gentille. La souffrance avaient sa raison. Ce que je fuyais jusque là un peu comme tout d’un coup me rassurait d’être là. J’étais soulagée d’avoir mal un peu. Que ça chauffe. Que ça pique. Parce que ça voulait dire que ça irait mieux après. Pis tu sais, vrai ou pas, ça change tout. Ça change absolument tout. Alors tendre amie je te le dis moi aussi comme Gisèle me le disait. C’est normal que ça poque un peu. C’est normal que ça chauffe un peu. Ça veut dire que ça guérit. Alors maintenant, laisse-toi guérir. 😌🖤