< Retour

27 août 2020

27 août 2020

Er quand parfois tu veux sauver le monde n’oublie pas que tu es le monde—toi aussi. Et si tu es le monde toi aussi ça veut dire que te sauver toi ce n’est pas séparé de sauver le reste du monde et ce n’est pas empêcher l’un pour permettre l’autre et ce n’est pas un choix à faire et ce n’est pas autre chose que de sauver le monde. Tu es le monde aussi mon amie et moi je pense que les sacrifices c’est surestimé et que on peut sauver tout ce qu’il y a, mais déjà il faut peut-être que tu commences juste par la petite toute petite partie en forme de toi. Et je sais pas pourquoi, mais moi je viens de penser à des dominos. 😉🖤