< Journal

25 septembre 2021

25 septembre 2021

Peut-être que tu peux te laisser aussi du temps pour PAS être forte. Peut-être que tu peux aussi être pas forte. Peut-être que tu peux te laisser du temps aussi pour être faible, peu importe ce que ce mot fait peur dedans toi. Peut-être pour avec du temps te rendre compte en lui tenant compagnie un peu que c’est pas vraiment nécessaire de tenir un bouclier et une épée tout le temps comme une valkyrie, que c’est lourd, toutes ces armes et toutes ces armures que tu portes autour de ton plus doux. Que peut-être c’est ok aussi la faiblesse, les éraflures parfois, les douleurs aussi, les cicatrices non dissimulées. Peut-être même que c’est pas une question de forte ou faible. Peut-être que c’est juste la petite histoire d’un organisme complexe, nuancé et unique qui fait de son mieux, parfois debout parfois effondrée parfois les mains ouvertes parfois les poings fermés. Peut-être aussi un jour oublier des mots comme forte et faible et juste être, sans essayer d’être une définition en particulier.