24 juin 2024

On va se le dire, tous ces beaux efforts pour qu’on nous aime, au-delà d’une tentative flagrante de contrôle sur tous les autres pour sécuriser—Soi—sont aussi tout simplement complètement inutiles. Parce que, ultimement et même si c’est difficile à accepter, on n’y peut rien. Il y aura toujours des gens qui nous aimerons et il y aura toujours des gens qui nous détesterons—et ils ont parfaitement le droit, et ils ont parfaitement raison. C’est pas nous qui choisi et ça ne nous concerne pas. Alors tant qu’à n’en pouvoir rien faire, pourquoi ne pas simplement faire preuve de courage, incarner ce qu’on est vraiment, et laisser les autres libres de choisir pour eux-mêmes si ça fait leur affaire ou non. Et si oui, tant mieux pour eux. Et si non, tant pis pour eux. Et lorsqu’on nous choisira, comme ça, ce sera pour ce qu’on est vraiment. Et on se sentira choisi pour vrai. Donne donc l’opportunité aux autres de te choisir pour ce que tu es.

Lettre du dimanche