< Journal

24 juin 2022

24 juin 2022

Oui, les pires parties de toi sont là. Mais il y a toutes les autres aussi. Tu n’es pas un personnage de dessin animé avec une seule partie de toi qui est l’ensemble de toi, tu n’es vraiment pas une super vilaine et tu n’es absolument pas une super héroïne non plus. Tu es tout ce qu’il y a au milieu. Des parties très jolies et aussi des parties ordinaires et aussi des parties pas jolies du tout. Et c’est ok. Et moi je pense que c’est dans notre nuance, dans notre ensemble, qu’on retrouve notre humanité. Dans le beau et dans le laid. Parce que si j’accepte que j’ai dedans moi des parties pas jolies et des parties jolies aussi, je n’ai pas le choix d’accepter que c’est comme ça dedans l’autre aussi. Parce que si moi je ne suis pas une caricature, alors l’autre non plus. Parce que si je me donne l’effort de voir ma nuance à moi, je dois faire l’effort de voir la nuance de l’autre aussi. Et une fois que je fais ça, peut-être pour la première fois, je peux voir l’autre pour tout ce qu’elle est vraiment. Et moi aussi. 😌

par Frédéric Gingras.