< Retour

2 juillet 2020

2 juillet 2020

Je comprends pourquoi tu as enfermé ton coeur dans la plus haute tour de ton château, mais j’ai juste peur que quelque part au long du chemin, tu perdes la clef. Je comprends tu sais mon amie, moi aussi je l’ai gardé longtemps entouré de murailles dans une forteresse un peu comme l’amour d’une maman qui veut protéger son enfant d’avoir mal encore. Sauf que c’est un peu aussi je pense comme empêcher un oiseau de s’envoler pour toujours jamais ou un petit poisson d’aller longer les rivières. À un moment j’avais perdu à quoi il me servait mon coeur comme trop occupée à vouloir le protéger pour le laisser s’envoler, le laisser se baigner, le laisser être ce qu’un coeur est—le laisser aimer et le laisser se risquer et oui le laisser avoir mal, ça aussi. Ça fait mal avoir mal, je sais beaucoup. Mais ça fait encore plus mal je trouve, s’empêcher d’avoir bien. 🌷🖤🏰