< Retour

16 juillet 2020

16 juillet 2020

Tu es assez, je ne le te dirai jamais assez. 🖤 Tu étais déjà assez quand tu n’étais qu’une idée, puis tu as encore été assez quand tu es née, puis toute ta vie jusqu’à ici encore tu a été assez et je te le promets mon amie jusqu’à tout le temps tu seras assez. Tu es assez. 🖤 C’est rigolo, tu ne trouves pas? À force de le répéter comme ça le mot à perdu un peu de son sens quand je me le répète encore, presque comme si, au fond, depuis le début, il ne voulait rien dire, comme si le sens qu’on lui donne on se l’avait inventé, comme si le concept même de pouvoir ne pas être assez, ça n’existait pas. 😏😌🖤