< Journal

14 août 2021

14 août 2021

Tu ne pourras jamais être celle qu’on veut que tu sois, mais tu pourras toujours être celle que tu es. Alors peut-être que ce serrait plus simple de vouloir être celle-ci, plutôt que celle-là. Celle qui est réelle, plutôt que celle qui existe quelque part dans l’imaginaire de quelqu’un, que ce soit l’imaginaire des autres, ou aussi et parfois surtout, l’imaginaire de toi. Peut-être qu’à la place d’essayer de devenir demain, d’essayer de réaliser que c’est déjà aujourd’hui, qu’il n’y a rien de plus à devenir, rien de plus à acquérir, rien de plus à faire, rien de plus à apprendre, nulle part à aller, que tu es déjà tout ça, complète, entière, totale, parfaitement. Et qu’il ne manque rien au parfaitement, et que le parfaitement ne peut pas être amélioré. ???