Mots

J'te tiens

J’sais que t’as envie de crier. J’te dirai pas de pas le faire. Tout au contraire, cris, rage, pleure, hurle, t’inquiètes pas, j’te comprends, plus que tu penses. J’sais c’est quoi, pis j’sais que personne peut t’aider en te disant de rester calme. Alors sors-le, le méchant. Crache-le, vomis-le, chie-le. Tu peux même me frapper un peu, me pousser, me bousculer, mais j’vais rester là, t’inquiètes pas, j’te tiens. Même si tu tombes, j’te tiens, pis j’te laisserai jamais toucher le sol toute seule.

Frédéric Gingras